10 Déc

Développement des véhicules utilitaires propres : Rentabiliser l’usage avec AntsRoute

Afin d’anticiper de futures restrictions de circulation, les constructeurs automobiles accélèrent le développement de véhicules utilitaires alternatifs. Alors que le nombre de modèles de véhicules à faibles émissions restait limité, les professionnels de la livraison ou de l’intervention peuvent désormais se tourner vers de nombreuses alternatives : électrique, hybride, GNV, voire hydrogène.

 

 

Accélération du développement des véhicules utilitaires propres

 

La livraison passera par l’électricité chez de nombreux constructeurs

« Le marché du véhicule utilitaire électrique est en forte croissance avec une progression de 41% par rapport à l’année dernière », explique Thibault Macé, Responsable Marketing VU de Renault, dans un entretien accordé au magazine Flottes Automobiles. Avec l’arrivée récente du Master Z.E., le constructeur au losange possède aujourd’hui la gamme de véhicules utilitaires électriques la plus large du marché. Alors que Renault semble avoir une longueur d’avance, d’autres constructeurs automobiles font le pari de l’électrique. Ainsi le Groupe Gruau propose le modèle Electron, premier utilitaire de 3,5 tonnes. Ce véhicule 100% électrique offre différentes configurations. Il permet ainsi de répondre aux besoins des professionnels du transport de marchandises ou du BTP avec l’ajout d’une benne.

L’italien Fiat joue la carte du GNV

Le constructeur italien Fiat mise quant à lui sur le Gaz Naturel. Il possède l’offre de véhicule utilitaires GNV la plus large du marché : Fiorino, Doblo Cargo et Ducato. Alors que les restrictions de circulations continuent de se multiplier dans l’hexagone, la demande pour ce type de motorisation continue de progresser. Les véhicules GNV permettent aux professionnels de circuler librement en ville grâce à leur vignette Crit’Air n°1. Et ce, avec une autonomie conséquente de minimum 450km. A noter que le constructeur Iveco propose le modèle Daily et Volkswagen propose une version GNV du modèle Caddy.

 

 

Avec Master Z.E., Renault possède la gamme utilitaire électrique la plus large du marché

 

Comme nous l’évoquions ci-dessus, la gamme des utilitaires électriques du constructeur Renault s’agrandit avec le Master Z.E. Ce nouveau véhicule utilitaire 100% électrique garde les qualités pratiques des véhicules thermiques de la marque, qui souhaite électrifier la totalité de ses fourgons et fourgonnettes d’ici à 2022 afin de répondre aux nouvelles normes en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Ce fourgon électrique est particulièrement adapté à un usage urbain. Il permet effectivement d’évoluer en ville avec aisance et ce, sans émettre de bruit, ni d’émissions polluantes.

 

Un faible coût d’usage

Le nouveau modèle de Renault s’adresse à une large clientèle professionnelle, dont l’activité et les déplacements quotidiens nécessitent l’utilisation de véhicules alternatifs : livraison de colis, livraison de meubles, livraison du dernier kilomètre, intervenant à domicile ou en entreprise, etc. Alors que les prix du diesel et de l’essence s’envolent en France, l’électrique s’affiche comme étant aujourd’hui l’une des meilleures alternatives au véhicule thermique. Le Master Z.E. garantit effectivement un faible coût d’usage grâce au prix de l’électricité et à ses moindres besoins d’entretien.

 

Plusieurs versions disponibles

Notez que ce Master Z.E. se décline en six versions (quatre fourgons et deux plates-formes) pour répondre aux différents besoins des professionnels. Les fourgons sont disponibles en trois longueurs et deux hauteurs et offrent un volume utile de 8 à 13 m3.

 

 

Zones à Faibles Emissions : Répondre aux nouvelles restrictions de circulation

 

Le 8 octobre dernier, quinze nouvelles villes se sont engagées à déployer une première Zone à Faibles Emissions (ZFE) sur leur territoire d’ici 2020. Elles rejoignent Paris, où le dispositif est en place depuis 2015. Ainsi, sur la base des vignettes Crit’Air, certains véhicules jugés trop polluants ne seront plus autorisés à circuler librement à Rouen, Reims, Strasbourg, Clermont-Ferrand, Lyon, Saint-Etienne, Nice, Montpellier, Marseille, Toulouse, Toulon et Fort-de-France. Chaque collectivité qui décide d’instaurer cette zone est libre de déterminer les catégories de véhicules concernées par cette interdiction.

 

Afin de faciliter l’accès aux véhicules à faibles émissions, les villes doivent déployer des outils : Parkings spécifiques, voies réservées ou encore infrastructures de recharge. Les professionnels de la livraison ou de l’intervention ont donc tout intérêt à se tourner vers l’utilisation de véhicules utilitaires propres.

 

 

Rentabilisation Véhicules Utilitaires Propres

Intégration des véhicules utilitaires propres : Rentabiliser l’usage du VE avec AntsRoute

 

Vous êtes professionnel de la livraison ou de l’intervention à domicile ? Vous souhaitez réduire l’impact environnemental de votre activité en utilisant des véhicules alternatifs ? Comment rentabiliser l’usage des véhicules utilitaires propres au sein des flottes mixtes ? L’équipe Antsway a développé un logiciel d’optimisation de tournées qui permet d’intégrer l’ensemble des contraintes liées à l’utilisation des véhicules électriques ou GNV et de rentabiliser leur usage au sein d’une flotte mixte.

Chez Antsway, nous soutenons l’utilisation du véhicule électrique dont l’impact environnemental est moindre et qui présente de nombreux avantages pour les entreprises. Par exemple, la réduction des coûts d’usage, un accès aux ZFE, une amélioration de l’image d’entreprise, etc. Notre outil innovant de planification d’itinéraires AntsRoute permet à ses exploitants de maîtriser notamment l’autonomie de leurs véhicules. En effet, les algorithmes développés par l’équipe R&D permettent de calculer la dépense énergétique des différents véhicules qui composent la flotte d’entreprise, et ce en fonction des itinéraires à parcourir. Ainsi, les responsables d’exploitation peuvent maximiser l’usage du VE et l’intégrer de façon rentable au sein de la flotte.

 

Pour en savoir davantage sur l’intégration des véhicules électriques, visitez notre page dédiée.

 

Décarbonez votre flotte

 

Sources : Flottes Automobiles, Mensuel – N°243, Novembre 2018

 

Share this