08 Jan

Véhicules propres et régulation des livraisons pour assainir le trafic urbain

engorgement des routes urbainesLes grandes villes font quotidiennement face à un défi de taille sur leur territoire : la gestion des flux routiers. Comptant de nombreux automobilistes particuliers, comme professionnels, ces villes voient leurs routes se remplir à n’en plus finir. A tel point que bien souvent, des problèmes d’engorgement des routes et de pollution liée au transport se font sentir. Il s’agit d’une problématique présente dans toutes les grandes agglomérations : les déplacements en voiture sont trop nombreux, trop fréquents, et malheureusement, bien trop polluants.

 

Le transport professionnel : source majeure de déplacements en masse

Parmi les multitudes de déplacements effectués chaque jour, on figurent bien entendu les trajets quotidiens des citadins et des visiteurs éventuels. Mais ce sont surtout les déplacements professionnels qui amplifient le trafic urbain déjà très dense à l’origine. En effet, les professionnels et commerçants, dans le cadre de leurs activités, réalisent de nombreuses allées et venues dans la ville, et multiplient les kilomètres au quotidien. Entre les livraisons, enlèvements, ou transits de marchandises, la mobilité professionnelle impacte grandement la problématique de surpopulation des routes urbaines, et de la pollution qui en découle…

 

Rationaliser et décarboner le transport dans les grandes villes : une démarche incontournable

Face à la dégradation de la qualité de l’air ambiant et de l’engorgement de leurs routes, certaines grandes villes françaises ont décidé de prendre le problème à bras le corps. De nombreuses initiatives locales ont ainsi vu le jour un peu partout dans le pays. Les métropoles les plus lucides et réactives ont rapidement mis le doigt sur le cœur du problème et envisagé des solutions adaptées. A savoir : diminuer et rationaliser les déplacements liés au transport des marchandises des entreprises, et encourager et privilégier la circulation de véhicules propres.

 

Nantes prend le taureau par les cornes et revoit sa logistique urbaine

En réaction à cette situation, la Nantes Métropole a notamment décidé d’instaurer une nouvelle réglementation des livraisons. Pour réduire les embouteillages et émissions polluantes en ville, Nantes a opté pour un système de créneaux horaires autorisés pour certains types de véhicules. Il va de soi que le but étant de décarboner la circulation, les véhicules non ou peu polluants bénéficient de plages horaires plus larges.

Nantes Métropole va régule et décarboner ses livraisons

Image Nantes Métropole

Issue d’un long processus de réflexion, la démarche entreprise par Nantes Métropole est la solution qui pourrait apporter une réponse à la problématique actuelle. Réponse qui, si elle s’avère efficace dans le temps, pourrait bien être s’étendre à d’autres métropoles françaises.

 

Aider les entreprises à réduire leurs kilomètres et à utiliser des véhicules propres

Qu’elles en aient conscience ou non, les entreprises, et en particulier, celles du secteur logistique et livraison vont être amenées à repenser leurs déplacements et transport de marchandises. Car, comme développé ci-dessus, un tel flux de trajets impacte grandement le trafic et l’environnement urbains. C’est pourquoi, diminuer ses kilomètres et ses émissions polluantes devient peu à peu un enjeu important pour les professionnels.

Antsway aide les entreprises à intégrer les véhicules GNV et électriques.De plus, adopter une stratégie de réduction des kilomètres et de priorisation des véhicules propres est surtout profitable pour l’entreprise, avant la collectivité. Ne fut-ce qu’au niveau financier, les avantages sont nombreux (rentabilité, avantages fiscaux, aides à l’achat…). En outre, les véhicules propres (comme le GNV ou l’électrique) offrent divers autres atouts comme le confort de conduite, une circulation plus simple et peu restreinte, et bien entendu, une empreinte carbone moindre, voire nulle.

C’est pourquoi, chez Antsway, nous proposons aux entreprises d’optimiser leurs déplacements et flottes automobiles. Nous proposons notamment des solutions visant non seulement à réduire leurs kilomètres à hauteur de minimum 20%, mais également à intégrer et prioriser les véhicules électriques ou GNV.

Envie d’en savoir plus sur le logiciel d’optimisation de tournées AntsRoute, rendez-vous sur notre page dédiée !

Share this